UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Réforme des retraites : manifestation des professions libérales (avocats, médecins, pilotes...)

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Avocats, médecins, kinés, pilotes, hôtesses, infirmières... 14 professions libérales ont manifesté lundi 16 septembre à Paris pour défendre leurs régimes autonomes de retraite contre le projet de réforme du gouvernement. 

A l'appel du Conseil national des barreaux (CNB), des milliers d'avocats, médecins, infirmières, kinés, pilotes, ont manifesté lundi 16 septembre à Paris de la place de l'Opéra jusqu'à Nation pour défendre leurs régimes autonomes.

Pour la première fois 14 professions libérales étaient réunies pour protester contre le système universel voulu par le Président de la République Emmanuel Macron.

En ce qui concerne les avocats, 160 barreaux sur 164 étaient mobilisés contre cette réforme qui doit se traduire par une hausse de leurs cotisations et entraîner la disparition de la caisse nationale des barreaux.

« Nous représentons 700.000 professionnels qui soignent, qui défendent, qui transportent et qui veulent vivre de leur métier, et vivre de leur retraite. Nous disons non à la nationalisation de nos régimes autonomes, non au régime universel», a indiqué Christiane Féral-Schuhl, présidente du CNB.

« Nous sommes déjà solidaires puisque nous versons près de 100 millions au régime général. Nous entendons refuser le doublement de nos cotisations. Nous entendons refuser la baisse des prestations », a poursuivi Marie-Aimée Peyron, bâtonnier de Paris.

« Un point de convergence entre toutes les professions, notamment celles de santé : c'est la vie des cabinets, et notamment des cabinets de province, c'est la vie de nos territoires qui est en jeu. C'est la vie de l'activité économique libérale. Oui, les libéraux fondent la République. Oui, les libéraux fondent les territoires. Oui, ils doivent pouvoir respirer, vivre et travailler pour le bien de tous. Voilà aussi pourquoi nous sommes là », a conclu Jérôme Gavaudan, président de la Conférence des bâtonniers.

MAJ du 17 septembre 2019 : Au lendemain de la manifestation des professions libérales, les représentants de la profession d’avocat, Christiane Féral-Schuhl pour le Conseil National des Barreaux,  Marie-Aimée Peyron pour le Barreau de Paris et Jérôme Gavaudan pour la Conférence des Bâtonniers,  ont été reçus mardi après-midi par la garde des sceaux Nicole Belloubet et le Haut commissaire aux Retraites Jean-Paul Delevoye.
« Nous n’avons obtenu aucune garantie sur l’avenir de notre régime autonome de retraite.
Nous travaillons avec les autres professions concernées à de nouvelles actions communes. La balle est dans le camp du gouvernement », ont-ils déclaré à l'issue de cette rencontre.

« Manifestement il y a eu, à un moment ou un autre, une incompréhension», a indiqué le haut commissaire aux Retraites qui a affirmé avoir « bien pris conscience de l’angoisse ou de l’inquiétude qui frappe un certain  nombre d’avocats ».

Enfin, Nicole Belloubet a déclaré: « Nous leur avons proposé de prolonger cette première rencontre par une autre qui devrait intervenir d’ici à quinze jours peut-être, au cours de laquelle nous échangerons des informations pour que nous ayons au moins la même base de discussion ».

Arnaud Dumourier (@adumourier)